© 2018 Nicolas Pagès

Dans son style souvent décalé, parfois engagé, Nicolas Pagès, dit NicoToulouse, essaye, à son niveau, de sortir des clichés qui peuvent questionner au-delà de la photographie et/ou déranger les consciences.
Son rêve aurait été le photojournalisme, le pur et dur. Il n'est pas intéressé par la photo esthétiquement positive, dite belle, même s'il sait l'apprécier, mais plutôt par celle qui transmet un message ou qui témoigne d'un fait sociétal ou qui œuvre pour une cause ou qui dénonce une injustice.
Il a un faible pour la photographie humaniste : l’humain et ses joies, l’humain et ses démons, l’humain et sa nudité, l’humain et ses émotions, l’humain et son histoire, l’humain et sa vie.
Pour mettre en avant tout cela, il essaye de réaliser de plus en plus des travaux d’auteur en s’appuyant sur des démarches réfléchies mais surtout personnelles et toujours dans une totale liberté d'expression. 
Par la photographie, il s’exprime, sans « langue de bois » ou plutôt sans « œil de bois », tout simplement.

EN BREF :
Né en 1971
Toulousain vivant à ... Toulouse

Autodidacte
Co-fondateur du collectif 24/36

Fondateur de l'association Poussière d'image
Membre de la Fédération Photographique de France
N°Siret : en cours d'immatriculation

 

Ses liens sociaux

  • Mon Facebook
  • Mon Instagram
  • Mon blog post-it
  • Mon Tumblr Antipuritain